CPF et Projet de transition professionnelle : 2 dispositifs clés pour se former !

CPF et Projet de transition professionnelle : 2 dispositifs clés pour se former !

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel promulguée en septembre 2018 apporte cette année différents changements dans le domaine de la formation. Elle réorganise notamment les dispositifs de formation existants autour du CPF (Compte Personnel de Formation) et du Projet de transition professionnelle.

Retrouvez plus d’informations dans cet article !

Qu’est-ce que le CPF ?

Ouvert dès l’entrée dans la vie active, le CPF est un dispositif qui permet à toute personne exerçant une activité professionnelle d’acquérir des droits pour financer et suivre une formation.  Il peut s’agir d’une formation qualifiante, diplômante ou certifiante. Le CPF peut également vous permettre de réaliser une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), un Bilan de Compétences ou de suivre une formation CléA.

Précédemment alimenté en heures, le CPF est, depuis le mois de janvier 2019, alimenté en euros : chaque année, un montant calculé selon votre volume horaire de travail et votre niveau de formation est ajouté à votre compteur.

Par exemple, une personne travaillant à mi-temps cumulera un montant de 500 € par an afin de pouvoir financer une formation, jusqu’à un plafond total de 5 000 euros (ce plafond pourra aller jusqu’à 8 000 euros dans le cas d’un niveau de formation inférieur au brevet). Une fois ce capital formation utilisé, le CPF sera de nouveau approvisionné.

Le CPF en pratique

  • Chaque salarié ou demandeur d’emploi peut accéder à son CPF et consulter ses droits acquis via le site www.moncompteactivite.gouv.fr (à noter : il vous faudra vous munir de votre numéro de sécurité sociale et compléter vos informations personnelles pour activer votre compte lors de la 1ère connexion). Ce site permet également de consulter les formations accessibles via votre CPF et d’effectuer des démarches en ligne.
  • D’ici novembre 2019, une application mobile sera lancée afin de faciliter les démarches administratives des personnes souhaitant trouver un organisme et/ou financer leur formation.
  • Afin d’être accompagné dans votre projet de formation, vous pouvez faire appel à un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP). Disponible gratuitement, ce dispositif vous permet d’obtenir un suivi personnalisé et adapté à votre situation. Le site http://www.mon-cep.org/  vous permet de trouver votre conseiller.
  • Le CPF vous suit tout au long de votre carrière : vos droits acquis sont conservés en cas de changement de situation professionnelle et peuvent également être utilisés après votre départ à la retraite sous certaines conditions.
  • Bon à savoir : le Compte Personnel de Formation peut aussi être utilisé pour effectuer un Bilan de Compétences, une VAE, passer le permis B ou C.

Le projet de transition professionnelle en pratique

Communément appelé « CPF de transition », il se substitue au CIF (Congé Individuel de Formation). Il peut être utilisé par les salariés (sous conditions d’ancienneté) souhaitant suivre une formation pour se reconvertir, changer de métier ou de profession. Il est utilisé pour financer des formations certifiantes, éligibles au CPF et s’appuie sur l’utilisation du compteur de ce dernier.

Vous souhaitez en savoir plus, connaître vos droits CPF ou vous renseigner sur les formations accessibles ?

N’hésitez pas à consulter le site www.moncompteactivite.gouv.fr  et à activer votre compte CPF si cela n’est pas déjà fait. Plus d’informations sur les dispositifs de formation existants et leurs modalités sont également disponibles sur le site du Service Public ou auprès de votre service Formation (serviceformation@hopps-group.com).

A bientôt sur le Blog !

Laissez un message